mardi, juin 12, 2007

Tadadam ....

Roulements de tambour ...

Attention Mesdames et Messieurs dans un instant ça va commencer (ah non on l'a déjà pris ça !).

Un an après, je mets ENFIN la vidéo que j'ai présenté pour le concours de professeur des écoles pour l'option arts visuels.

Bon pour expliquer (soyons sérieux un instant) : mon sujet portait sur la technique d'animation que l'on appelle le "stop motion" ou animation en volume et qui consiste à créer un mouvement à partir d'objets immobiles en les prenant en photo tout en changeant légèrement l'objet de position à chaque photo. L'exposé s'étendait du théâtre optique au cinéma d'animation en passant par l'art cinétique.
Ensuite on assemble les photos à raison de 12 images par secondes au minimum (l'idéal étant de faire aux alentours de 25 images par seconde) et ohhh c'est magique ça bouge !

Concernant ma production personnelle j'ai utilisé :
  • le décor : une boîte à chaussure, de la peinture, des feuilles d'arbres arrachées en cachete chez le voisin, du coton et du gravier-de-devant-la-maison.
  • les personnages principaux : un légo-chevalier-vace-son-épée et de la pâte à modeler (qui sont trop bon la pâte d'amande hummm)
Vu que je me suis prise assez à la bourre pour faire cette animation (au départ je pensais partir sur le cinéma d'animation de Tim Burton mais j'ai appris qu'une même personne avait choisi ce thème alors j'ai changé), j'ai donc pris le parti de faire cette animation comme un élève de cycle 3 c'est-à-dire avec ses compétences et les outils à disposition d'une classe lambda (appareil photo posé en équilibre sur un bouquin, ordinateur un peu obsolète et logiciel en freeware) en utilisant du 12 images par seconde.
Pour faire les "séquences" plus longues comme le logiciel compilait les photos les unes après les autres sans nuances j'ai simplement ajouté plusieurs photos identiques les unes après les autres.

Bon je vous sens tellement fébriles que je vais mettre la vidéo. Sachez cependant que ce petit chef-d'oeuvre m'a valu un 18/20 en arts (alors que j'ai ponctué le reste de l'entretien d'une multitude de "je ne sais pas" avec un grand sourire niais) et des sourires du jury.
Après la vidéo je vais mettre un plan détaillé de l'exposé ...

C'est parti !


Rencontre ...
Vidéo envoyée par maoria


Introduction
XIX siècle : apparition du monde industrialisé, de la photographie ...
Volonté de capter le mouvement dès l'Antiquité (bas-reliefs égyptiens), études de Léonard de Vinci.
Problématique : en quoi la réalisation d'un film d'animation en cycle 3 permet aux élève de passer d'une perception sensible des images à une perception guidée par la connaissance.

1. Un peu d'histoire ...
- Les précurseurs : avant la 1ère projection des frères Lumières existait le théâtre optique (praxinoscope, phénakistiscope (je me suis entraînée longtemps avant l'oral pour dire ce mot sans bafouiller ...), chronophotographie ...
- Influence dans les autres Arts : Marcel Duchamp (Nu descendant l'escalier), futurisme italien, art cinétique (Niki de Saint Phalle et Tinguely, Calder ...)
- Les débuts de l'animation au cinéma : Méliès (King Kong), Jason et les Argonautes ... et plus récemment (TIMMMMMMM et Wallace et Gromit (merci La Kinoute de Tours !)

2. Exploitations pédagogiques :
- Réalisation d'un phénakistiscope avec les élèves et autres jouets optiques (monter une exposition).
Mon Phénakistiscope à moi :)

- Réaliser un film d'animation en cycle 3 (le cycle 1 est possible voir le pique-nique des souris d'ailleurs l'enseignant est sympa et m'a donné des conseils et a autorisé la diffusion de la vidéo pour le concours, mais je ne l'ai pas utilisé)
  • à faire dans le cadre d'un projet
  • objectifs : toucher du doigt les multiples étapes de la création cinématographique et leur permettre d’améliorer leur perception des œuvres de cinéma, de littérature et picturale. Il faut mettre les enfants en situation de production pour mieux comprendre les principes et les étapes de la réalisation d’un film d’animation. Équilibre à trouver entre la recherche de la qualité, la motivation des enfants et le temps à y consacrer.
  • Étape préliminaire : visionner un film d’animation

    Observation d’une pellicule vidéo

    Étape 1 : Le scénario : proposition et des élève set imprégnation littéraire (histoires lues, mises en réseaux d’albums, caractérisation des personnages …)

    Puis rédaction du scénario en lui-même

    Étape 2 : découpage technique / story board

    Organiser la réalisation, découper l’histoire en plan oblige à préciser les lieux (donc les décors), les personnages et l’action (les mouvements dans le cadre)

    Situations problèmes : comment travailler perspective ?

    Étape 3 : réalisation des personnages et des décors en fonction de ce qui a été retenu : dessin, découpage, modelage … des différents matériaux retenus

    Étape 4 : animation et prises de vues

    A l’issue de chaque séance il est souhaitable de réaliser un montage brut des séquences tournées afin de la visionner et de le critiquer au début de chaque séance suivante.

    Réalisation du générique de début et de fin

    Étape 5 : prise de son (voix + musique)


En conclusion
Ce type de travail permet à tous les élèves, même ceux en situation d'échec, de s'investir dans un projet mobilisateur pour les élèves.
La transdisciplinarité des tâches à effectuer (production d'écrits, langage, arts ...) permet à chacun d'utiliser ses compétences.

7 Comments:

Anonymous Anonyme said...

bonjour,
j'ai pris connaissance de ton blog par le forum d'EDP. Je suis ravie d'être passée car j'ai choisi les films d'animation pour mon option.
Cela me permet de comparer mon exposé au tient et de le perfectionner.
j'espère avoir la même note que toi :)
sikiria

13 juin 2007 à 08:26  
Anonymous Anonyme said...

claclapclapclapclaclap (applaudissements)

13 juin 2007 à 18:48  
Anonymous Anonyme said...

ouiiiii j'arrive à poster en anonyme!!!!!! ouf (je suis donc désormais ta fan cachée... indice : "greluche")

13 juin 2007 à 18:49  
Anonymous Aurore said...

Bravo!

23 juin 2007 à 09:34  
Anonymous Anonyme said...

C'est tout simplement génial!
J'aurais jamais pensé à faire ça.
Merci de partager tes idées!

13 juillet 2007 à 14:36  
Anonymous elo said...

Bonjour,
J'ai moi aussi trouvé ton blog grâce au forum edp ! Je passe le concours cette année et je souhaite axer mon exposé sur la création d'un ptit film d'animations, avec de la pâte à modeler. Une tite question : lorsque l'on fait une production perso, il faut en faire l'analyse plastique, sémantique... L'as tu également faite pour ton exposé ? Si oui, quels éléments as-tu détaillés ?
Merci d'avance !
Elodie

20 mai 2008 à 14:22  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour,
j'ai choisi l'option arts visuels et j'étais également parti sur l'idée d'une animation en stop motion. Malheureusement ta vidéo n'est plus en ligne, ce qui est bien dommage car ton travail avait l'air sympa.
Si tu passes par là, pourrais-tu m'envoyer la vidéo à fabien.rouvrais@bretagne.iufm.fr

Merci!

9 février 2012 à 16:17  

Enregistrer un commentaire

<< Home