dimanche, septembre 30, 2007

Beyrouth

L'hiver approche et les petits virus prennent leurs forces pour venir nous attaquer dès que les premières heures de vacances auront commencées (ben oui ils sont vicieux les virus, ils attendent les vacances).

Comment faire alors pour booster notre système immunitaire afin de résister à ces envahisseurs ? De la vitamine ? De la levure de bière ? Non Mesdames et Messieurs : de la compote de GS !!

Et bien oui ! Chaque fin de mois on n'y réchappe pas, c'est cuisine avec mes grandes sections. Il faut bien avoir quelque chose pour mettre une bougie dessus pour que cinq enfants puissent souffler dessus (j'y reviendrai) pendant que les autres chantent un Happy Birthday to You (ou un Feliz Cumpleaños si vous préférez) tout relatif (et voir que la seule anglaise de la classe reste coite ...)
Jeudi c'était donc compote !

On commence donc par la présentation des fruits : pomme, banane, poire. C'est bon ils connaissent leurs classiques.
Puis viennent le sucre et la cannelle. J'ai droit à de la farine, du sel (!) pour le sucre et de la muscade pour la cannelle. Ouf N. sauve les meubles en trouvant ce que c'est.
Ensuite vient le moment de sentir la cannelle, on met son nez, on éternue dessus, c'est la fête !

Avant de commencer, passage obligatoire au lavabo, il faut bien se laver les mains. l'honneur est sauf !

Puis chaque enfant se retrouve avec un couteau dans la main (oui je sais je suis maso) et un fruit : pomme pour les plus habiles, bananes pour d'autres, et poire pour les "en voie d'acquisition".
les élèves commencent à alors à peler les fruits. Arrêtons-nous sur la pomme pour admirer les différentes méthodes :
  • Méthode de A. : je pèle la pomme consciencieusement, en faisant bien attention de faire des petits bouts de peau pour laisser la chair.
  • Méthode de R. : "la pomme carrée", je coupe quatre morceaux dans la pomme pour la peler, je jette les morceaux et il ne me reste plus que le trognon.
  • Méthode de B. : je donne des coups de couteaux dans la pomme en espérant qu'elle perde sa peau de peur sûrement.
Puis il faut couper les fruits pour en faire de la compote.
Et puisque c'est pas mauvais les fruits, on se lèche les doigts (hummm c'est bon), et ensuite on prend les fruits à pleine main pour les mettre dans le saladier, et on se relèche les doigts, voire on en prend un bout mais ça on ne peut pas leur reprocher.

La grande difficulté c'est d'avoir les yeux sur tous les élèves. Un morceau de pomme qui tombe par terre, on voit M. qui se penche pour la ramasser alors on lui ordonne de la laisser par terre. Mais c'est trop tard lorsqu'on entend "Maiiiiiiisssss Maaaaaîîîtresssssseeeee (oui les enfants ont tendance à faire de longues syllabes) y'a P. qui l'a fait tout à l'heure !!" (misère).

C'est prêt, on va à la cantine apporter les casseroles de fruits, on demande expressément à la cantinière de bien faire cuire la compote, histoire de tuer les vilains virus.

On retrouve la classe telle la Lousiane après le passage de Katrina (sol qui colle, tables qui collent, morceaux de fruits sous les meubles ...).

Vient le moment de la dégustation, mais avant il faut souffler les bougies (posées sur un boudoir, comme ça elles ne s'enfoncent pas).
On chante, la reine de l'après-midi se met à pleurer (oui à chaque fois qu'on lui chantait joyeux anniversaire elle pleurait), on souffle les bougies, on en profite pour cracher un peu sur la compote et puis on déguste.

Verdict : les élèves ont adorés, même la compote pomme-banane qui avait virée au marron. restent les irréductibles qui ne mangeront rien de l'année, est-ce par goût ou par précaution ... Allez N., mange au moins une cuillère ...

2 Comments:

Blogger Noémie said...

Elle pleurait de joie la petite au moins?!!
Dis, j'espère que tu ne ramènes pas les prouesses culinaires de tes gosses chez toi car moi je vais me méfier si je vois de la compote au dessert!!

2 octobre 2007 à 09:28  
Anonymous estelle said...

lol j'adore les histoires de gosses, tu racontes ça bien lol j'en veux d'autres! (hein maîîîîttrressseeee)

4 octobre 2007 à 20:34  

Enregistrer un commentaire

<< Home